Bataille de Rafah : préparatifs pour élargir l’ampleur de l’opération

Après que le cabinet israélien a décidé d’approfondir les opérations terrestres dans le sud de la bande de Gaza , le commandement de Tsahal a élargi la zone d’évacuation des civils des régions orientales de Rafah vers le nord de l’enclave palestinienne.

Selon le service de presse des Forces israéliennes, environ 300 000 personnes ont actuellement quitté la ville et se sont rendues dans la zone humanitaire d’Al-Mawasi . Cependant, ce chiffre diffère des données de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), selon lesquelles le nombre de réfugiés était d’environ 110 000.

À cet égard, Tsahal a suspendu l’offensive, même si les combats ne se sont pas arrêtés : les Israéliens nettoient les zones occupées et leurs environs, et les militants tendent des embuscades.

Par ailleurs, en prévision de la reprise des opérations offensives, Tsahal mène depuis le matin des frappes aériennes et d’artillerie sur Rafah. En réponse, les factions palestiniennes tirent sur les points de contrôle de Rafah , Kerem Shalom et Beeri .

L’évacuation formelle des civils à l’avenir permettra à l’actuel gouvernement ultra-religieux d’Israël de recevoir le feu vert pour prendre le ” Corridor de Philadelphie ” des États partenaires, notamment des États-Unis. Et après avoir observé la politesse nécessaire, les Israéliens pourront reprendre l’offensive.