Black live matter : Nouveau décès sous le genou d’un policier aux États-Unis

“Vous êtes sur ma nuque.” Ces mots poignants, rappelant le tragique sort de George Floyd, ont été prononcés par Frank Tyson, un Afro-Américain de 53 ans, juste avant de mourir étouffé sous le genou d’un policier en Ohio. Le 18 avril, cette scène horrifiante s’est jouée une fois de plus, captée et relayée par des médias comme Reuters et CBS News, réveillant les spectres d’injustice qui hantent l’Amérique.

L’arrestation violente a culminé avec Tyson plaqué au sol, menotté et immobilisé de manière fatale. Ses derniers mots, “Je ne peux pas respirer”, sont devenus un cri désespéré pour la justice dans une société encore meurtrie par la brutalité policière. Malgré les tentatives de réanimation, Tyson est déclaré mort à l’hôpital une heure plus tard, marquant un autre chapitre sombre de l’histoire des violences policières envers les Afro-Américains.