Evasion fiscale : redressement massif en vue pour le géant laitier Lactalis

Voilà encore une multinationale qui trempe dans la fraude fiscale, ici depuis 2018 au moins. Rien d’étonnant ici, tout le monde se doute désormais que c’est une pratique courante dans ces milieux. Le géant laitier a cherché à détourner l’impôt sur les bénéfices via des sociétés basées en Belgique et au Luxembourg.

Après l’affaire du lait en poudre contaminé par des salmonelles, Lactalis n’a rien trouvé de mieux à faire que de s’engouffrer encore plus profondément dans l’illégalisme. La direction de l’entreprise a d’ailleurs probablement suivi les conseils judicieux de leurs petit•es camarades bourgeois•es, adeptes de ces pratiques dans d’autres multinationales.