La réforme Blanquer a provoqué une chute de la présence des filles en filière scientifique

Depuis la réforme du bac de 2019, leur présence en filière scientifique a drastiquement diminué, comme le montre de façon indiscutable le graphique ci-dessus.

Pendant ce temps, Gabriel Attal assure vouloir “continuer à avancer pour les maths” et fait une “priorité absolue” de l’accroissement de “la part de filles qui font des maths”. Dans ce cadre, il a déclaré Miss France “ambassadrice” des mathématiques, dans une vidéo publiée sur le compte Instagram de cette dernière.

En plus de cette instrumentalisation minable, le premier ministre oblitère le fait que c’est justement à cause de la majorité présidentielle, à laquelle il appartient, que la situation est aujourd’hui si préoccupante. Plus c’est gros, plus ça passe, n’est-ce pas ?