Le Front Populaire sous tension : l’aile droite joue la carte de la déstabilisation

Paul Elek sonne l’alarme sur une manœuvre interne : “Il y a une stratégie de déstabilisation du Nouveau Front Populaire de la part de son aile droite pour l’arracher à sa ligne de rupture avec des dissidences et des provocations. Il ne faut pas céder ou rompre avec l’ambition d’une unité contre l’extrême droite.”

Elek appelle à la vigilance et à la solidarité pour maintenir une unité forte face aux tentatives de division.