Les 4 fois où Macron a adopté le lexique de l’extrême droite : “Guerre civile”, “décivilisation”, “immigrationniste”, “droits-de-l’hommiste”

Quelle honte ! Emmanuel Macron, censé être le rempart contre l’extrême droite, s’est mis à utiliser leurs termes préférés. “Guerre civile”, “décivilisation”, “immigrationniste”, “droit-de-l’hommisme” – des mots qui suintent la haine et la division, que Macron a pourtant prononcés.

Macron promettait de contrer l’extrême droite après les élections de 2017 et 2022, mais voilà qu’il en reprend le discours, comme s’il voulait nous habituer à leur idéologie répugnante. Est-ce de la stratégie ou une révélation de ses véritables penchants ?

Normaliser ces propos est un acte scandaleux. Comment peut-on accepter qu’un président démocratiquement élu adopte le langage de ceux qui prônent la haine et la division ? Macron trahit les valeurs de la République et banalise l’extrémisme.