Macron orchestre le chaos : Booster Marion Maréchal, la dernière ruse pour saboter le RN

Alors que les sondages annoncent une raclée pour la liste Renaissance de Valérie Hayer face au RN de Jordan Bardella, l’équipe Macron déploie une tactique de guérilla politique sordide : propulser Marion Maréchal, la figure de proue de Reconquête, pour fracturer et affaiblir l’électorat de l’extrême droite. C’est un aveu cinglant de faiblesse, transformant la scène politique en une arène où le cynisme règne en maître.

Ce stratagème, ouvertement endossé par les manipulateurs du Palais, se joue sur les plateformes médiatiques, transformant CNews et d’autres en complices de cette mascarade électorale. Ils ne cherchent pas à convaincre, mais à confondre, prenant en otage le débat public pour leurs intérêts mesquins. C’est une trahison de la confiance du public, une démonstration que pour Macron et sa cour, les fins justifient les moyens, même si cela signifie flirter avec les forces qu’ils prétendent combattre.

Cette stratégie révèle une perspective alarmante : en politique française, le plus grand danger n’est plus l’extrémisme, mais un ultra liberalisme au abois qui manipule et divise pour se maintenir au pouvoir.