mL’UJFP est attaquée pour ” apologie du terrorisme ” : Nouvelle criminalisation des pacifistes!

L’UJFP, en la personne de son directeur de publication du site Daniel Lévyne, a été convoquée pour ” apologie du terrorisme “.

Daniel a été convoqué du jour au lendemain une première fois le 7 juin sous menace de garde à vue s’il refusait de s’y présenter ; il a été à nouveau convoqué précipitamment du jour au lendemain il y a quelques jours. L’audition a eu lieu ce jour, vendredi 21 juin 2024.

C’est la première fois qu’une association juive, qui combat le racisme sous toutes ses formes et qui œuvre pour une paix juste et pour l’égalité des droits en Israël-Palestine est visée.