Nétanyahou annonce une réponse ‘très intense à la frontière libanaise

Tensions exacerbées entre Israël et le Liban : Nétanyahou promet une action musclée

Dans un contexte de tensions croissantes, le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a déclaré qu’Israël se préparait à une “opération très intense” le long de sa frontière nord. Cette annonce survient alors que les communautés israéliennes proches de la frontière avec le Liban subissent des attaques répétées par des roquettes et des drones, attribuées à la milice libanaise Hezbollah.

Ces attaques ont provoqué d’importants incendies dans le nord d’Israël, accentuant la pression sur le gouvernement pour répondre fermement. “Quiconque pense qu’il peut nous faire du mal et que nous resterons les bras croisés commet une grave erreur… D’une manière ou d’une autre, nous allons y rétablir la sécurité”, a affirmé Nétanyahou lors d’une visite à la frontière.

Parallèlement, les États-Unis expriment leur préoccupation quant à une possible escalade du conflit. Matthew Miller, porte-parole du Département d’État américain, a souligné les risques de nouvelles pertes humaines et de détérioration de la stabilité régionale. “Nous ne voulons pas d’une escalade du conflit qui ne ferait qu’entraîner de nouvelles pertes en vies humaines, tant chez les Israéliens que chez les Libanais”, a-t-il déclaré.