Attaque incendiaire à Chinon : Quand soutenir la Palestine devient un risque mortel

Un acte scandaleux a secoué Chinon ce lundi, transformant le domicile d’une militante pro-palestinienne en cible d’une tentative de meurtre déguisée en incident domestique. Un départ de feu “sans gravité” dans son garage ? Ne nous y trompons pas, c’est la politique de l’intimidation, une attaque directe contre la liberté d’expression et un avertissement sinistre à tous les défenseurs des droits humains. “Défendre la cause palestinienne vous conduira au bûcher” tel est le sens de cet acte.

Les tracts appelant à boycotter Israël, arrachés de sa porte, ne laissent aucune place au doute : il s’agit d’une tentative délibérée d’éliminer une voix dissonante, une camarade engagée pour la justice et la paix. La France insoumise locale ne mâche pas ses mots, dénonçant un acte qui touche non seulement une famille mais toute une communauté qui ose résister et exprimer son désaccord avec la politique israélienne.

Cet acte de violence politique est une alarme pour tous : aujourd’hui à Chinon, soutenir la Palestine peut vous mettre dans ligne de mire des fasciste.