Israël continue de tuer davantage d’enfants.

Au cours des dernières 24 heures, les forces israéliennes ont continué leurs bombardements à travers la bande de Gaza, tuant au moins 60 personnes et en blessant plus de 220. Les frappes les plus meurtrières ont visé le centre et le sud de Gaza, en particulier Deir al-Balah. Les blessés ont été transportés à l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa. La majorité des personnes ciblées étaient des femmes et des enfants.

Les dirigeants du monde ont condamné l’attaque israélienne à Rafah le 26 mai, au cours de laquelle des enfants ont été tués. Néanmoins, Israël poursuit sa guerre acharnée à Gaza, qui a tué plus de 36 439 personnes et en a blessé au moins 82 627.