La valse des licenciements : Le sombre refrain de l’industrie française

En décalage complet avec les proclamations rassurantes du gouvernement, la réalité des licenciements en France chante un air bien plus sombre. Alors que le gouvernement s’autocongratule des quelques centaines d’emplois promis lors de “Choose French”, selon la CGT, le compteur des plans sociaux affiche 130 depuis septembre 2023, menaçant quelque 60 000 à 90 000 emplois, tant directs qu’indirects. L’industrie, encaisse le choc le plus brutal…. Pour la re industrialisation on repassera.