Le candidat de la honte : Louis-Joseph Pecher, le visage du racisme et de la haine. L’antisémitisme est a l’extrême droite

Louis-Joseph Pecher, promu par Éric Ciotti sous la bannière LR-RN pour les élections législatives, s’est révélé être un véritable nid à propos antisémites, sexistes et homophobes. Entre janvier et juin 2024, Pecher a inondé Twitter de messages injurieux et discriminatoires, reconnus par lui-même à StreetPress. Son compte a été effacé le 18 juin, prétextant qu’il exprimait des “idées personnelles” non alignées avec la campagne officielle.

Parmi ses tweets, des insultes envers la ministre de la Culture Rachida Dati, des références antisémites à Julien Dray, et des diatribes racistes, islamophobes et antisémites.

Pecher, de son vrai nom Gannat, provient d’une famille enracinée dans l’extrême droite : son père, Pascal, ancien directeur de cabinet de Jean-Marie Le Pen, et ses frères, membres actifs du groupe d’extrême droite Alvarium.

Malgré des tentatives pour obtenir une réaction d’Éric Ciotti, ce dernier a fini par retirer l’investiture de Pecher.