Olivier Legrain : Le millionnaire qui veut sauver la gauche libéral.

Voici Olivier Legrain, l’ancien industriel devenu psychothérapeute sur le tard, maintenant millionnaire et soi-disant sauveur de la gauche. Legrain, qui a fait fortune grâce à des pratiques financières que la gauche conspue, comme le leverage buy-out (LBO), est aujourd’hui l’hôte de dîners secrets avec des figures de La France Insoumise, des socialistes, des écologistes, et des communistes.

Autour de cette table, on trouve François Ruffin, Clémentine Autain, Alexis Corbière, Boris Vallaud, Johanna Rolland, Eric Piolle, Cyrielle Chatelain, Elsa Faucillon, et Sébastien Jumel, tous prétendant lutter pour la classe ouvrière tout en sirotant du vin et dégustant des mets fins à l’abri des regards indiscrets sans autre ambition que tuer le vieux Mélenchon. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, qu’on combatte ou supporte la SocDem, il faut avouer qu’il est un des rare à tenir les lignes de la vieille sociale démocratie face au Social libéralisme.

Legrain, qui a présidé un lobby pro LBO, une pratique financière exploitant les travailleurs pour des profits juteux, est aujourd’hui le bienfaiteur de ces mêmes politiciens de gauche qui osent parler de justice sociale et de lutte des classes. Les mêmes politiciens qui, à chaque élection, brandissent les slogans de l’égalité et de la solidarité, mais qui, en réalité, transpirent le mépris de classe et la trahison des idéaux qu’ils prétendent défendre. Tout ça pour amener au pouvoir un Ruffin qui assume ne pas croire en la lutte des classes !