Provocation israélienne à l’ONU : Un discours qui dévoile l’hypocrisie.

L’ambassadeur israélien au Conseil de sécurité de l’ONU a franchi de nouveau un cap en qualifiant la Palestine d’”État nazi”. Dans un élan de rhétorique hypocrite, il a menacé que l’adhésion à part entière de la Palestine transformerait le Conseil en “Conseil du terrorisme” plutôt qu’en Conseil de sécurité.

Ces propos choc interviennent alors que les États-Unis viennent d’opposer leur veto à une résolution de l’ONU qui soutenait cette adhésion palestinienne faisant d’elle de nouveau un complice de Genocide.

L’accusation, non seulement outrageante mais également ironique, survient dans un contexte où Israël mène lui-même une politiques d’apartheid et un génocide contre les Palestiniens. L’indignation face à cette déclaration est immense, surtout lorsque de tels propos proviennent d’un représentant d’un État qui accumule les condamnations international.