Répression à Jayapura : L’Indonésie étouffe les voix papoues

cène habituelle en Indonésie : une manifestation pacifique en Papouasie occidentale, et voilà l’armée qui débarque pour la disperser avec une brutalité qui frôle l’indécence. Un classique, diriez-vous ?

Au moins 65 arrestations pour avoir osé dire non à l’occupation militaire. La répression à Jayapura ne surprend plus, surtout après l’arrestation de 15 militants pour avoir distribué des tracts. Et cette vidéo qui circule, celle montrant des soldats indonésiens torturant un Papou – authentique, d’après le haut gradé Izak Pangemanan. L’armée s’excuse, une rareté, et arrête 13 soldats.

Mais est-ce suffisant pour effacer des décennies de résistance du Mouvement de Papouasie Libre face à une occupation accusée de génocide ? Des centaines de milliers de Papous tués, des femmes violentées, et toujours ce silence assourdissant de la communauté internationale. Quand le monde ouvrira-t-il enfin les yeux sur le combat désespéré de la Papouasie pour sa liberté ?