Enfin ! Les cheminots allemands arrachent les 35h et une hausse de salaire

Triomphe à l’arraché pour les travailleurs du rail.

Après cinq mois de grève, dur labeur et confrontations, les cheminots de la Deutsch Bahn ont enfin obtenu gain de cause. Moins de travail, plus de salaire : c’est la recette de leur succès. La semaine de travail passe de 38 à 35 heures, une augmentations de plus de 420 euros de salaire et la prime d’inflation de 2850 euros sont une belle victoire pour une belle victoire pour les compagnons allemand.

Ce bras de fer historique montre une fois de plus que le pouvoir ouvrier, quand il est uni et résolu, peut faire plier même les géants du capitalisme. Cette victoire, même si elle n’est pas totale, montre qu’un peu de rébellion peut conduire à des changements concrets. Alors, à quand la prochaine révolte pour plus de droits ?