Fugitive politique : Eurodéputée d’extrême droite introuvable après détournement de fonds

Maxette Pirbakas, illustre eurodéputée d’extrême droite, est devenue fantôme juste avant les élections européennes. Ancienne soi-disant “spécialiste de l’agriculture” pour le RN, elle est accusée d’avoir siphonné 57 000 euros des fonds de la FNSEA de Guadeloupe. Depuis, madame est aux abonnés absents, ne répondant plus aux convocations de la justice comme à celle de sa conscience. À quelques semaines des scrutins, cette évaporation pose une question brûlante : jusqu’où iront l’impunité et le cynisme dans les rangs de l’extrême droite?