“Ils tirent comme ça pour le plaisir.”

Deux militants kanakss partagent leur violente confrontation avec les milices suprémacistes blanches qui sévissent dans toute la kanaky. Les militants indépendantistes protestent depuis des semaines contre le renforcement de la domination française dans l’archipel du Pacifique.

De nombreuses informations font état de milices de ” chasse aux Kanaks ” lourdement armées harcelant les Kanaks et d’autres Polynésiens. Il semblerait qu’ils tirent à balles réelles sur les manifestants et les communautés autochtones de tout l’archipel.

Au moins sept personnes ont déjà été tuées dans la fusillade, dont quatre autochtones Kanak.