Le parlement de l’État du Paraná envahi par les manifestants

Au Brésil, des manifestants anti-privatisation ont saisi le Parlement de l’État du Paraná pour tenter de mettre un terme à la privatisation de l’enseignement public. Cette action fait suite à une grève illimitée des enseignants qui a également débuté hier.

Le gouverneur de l’État, Ratinho Jr., du Parti social-démocrate (PSD), a annoncé son intention de sous-traiter 200 écoles publiques au secteur privé.

Les syndicats ont révélé que 100 % des écoles de la capitale de l’État, Curitiba, étaient fermées et que 29 rassemblements avaient eu lieu dans tout l’État. Deux enseignants ont été arrêtés pour avoir occupé le parlement.