Le responsable de la communauté Emmaüs d’Ivry-sur-Seine accusé d’agression sexuelle

Depuis 2018, les signalements contre le responsable de la communauté Emmaüs d’Ivry-sur-Seine se multiplient : management oppressif, menaces d’expulsion, humiliations, harcèlement moral et sexuel, aggressions sexuelles…

Le responsable assure à ce jour n’avoir reçu aucune sanction de la part d’Emmaüs France. Et pour cause : la fédération n’a tout simplement pas donner suite aux signalements jusqu’en août 2022. Une véritable omerta, qui s’explique notamment par le fait que l’homme est un proche de l’actuel président d’Emmaüs France.

C’est grâce à la pression de certain•es salarié•es, menaçant de lancer une alerte collective, qu’une “enquête” démarre. Mais quelle enquête ! Non seulement, elle est gérée par un cabinet privé, mais en plus “les conclusions du rapport demeurent depuis secrètes et le responsable accusé est maintenu en poste.”

Avec Emmaüs, plus on fouille, plus c’est dégueulasse. StreetPress révélait déjà en 2023 des cas de traites d’humain•es et de travail dissimulé envers des sans-papiers dans le Nord.

Nous suivre