Les mails racistes et criminels d’un cadre dirigeant de Lafarge engagé derrière Le Pen

Bienvenue dans l’abîme des horreurs de l’extrême droite. Dans ce nouvel épisode de “Décadence et Hypocrisie”, nous relayons les dessous nauséabonds de Jean-Claude Veillard, ancien directeur de la sécurité chez Lafarge et fervent supporter du Rassemblement National, dévoiler par Mediapart. Ce personnage au passé militaire glorifié cache en réalité des idées dignes des heures les plus sombres de l’histoire.

Après l’écrasante victoire du RN aux européennes et la dissolution de l’Assemblée nationale par Macron, beaucoup se demandent : le RN s’est-il vraiment dédiabolisé, comme il aime le prétendre ? Spoiler : non. Derrière les sourires de façade et les discours policés se cache une réalité bien plus sordide.

Le RN est son racisme décomplexé

Désir de massacre de migrants à l’arme lourde et racisme primaire : voilà le véritable visage de l’un des cadres dirigeants de Lafarge, révélé par Mediapart. Jean-Claude Veillard, ce vaillant défenseur des “valeurs” françaises, a laissé derrière lui une correspondance qui ferait rougir même les plus fervents suprémacistes.

En mai 2014, Veillard annonce fièrement à un ami son engagement au Front national : ” J’ai franchi le pas et je suis maintenant clairement au Front. ” Quel héros ! Lors des élections municipales à Paris, il se lamente que ” le combat est difficile ” à Boboland. Eh oui, il est difficile d’imposer ses idées racistes dans un environnement un tant soit peu civilisé.

Lors des élections européennes, il se réjouit de l’opportunité pour son parti ” d’être enfin présent au Parlement européen en nombre suffisant “. Car, voyez-vous, la France et l’Europe sont, selon lui, ” colonisées “. On croirait entendre un discours des années 30.

Haine et violence : Le modus operandi de Veillard

Quelques jours plus tard, il partage une blague raciste visant Najat Vallaud-Belkacem et Christiane Taubira : ” Confier l’Éducation nationale à une Marocaine musulmane ou la justice à une indépendantiste guyanaise, c’est comme confier vos enfants à un pédophile ! ” Charmant.

Après l’attentat de Charlie Hebdo, il écrit à un proche : ” Je ne serai jamais Charlie […] Si les musulmans se prétendent solidaires de la France et des Français, je leur propose […] de nous prouver leur loyauté en dévoilant leurs femmes et en se rasant. ” Parce que, bien sûr, dans l’esprit tordu de Veillard, l’apparence physique serait un gage de loyauté.

Le 10 août 2016, Veillard exprime son désir de voir les migrants massacrés : ” Personnellement, j’en ai marre de payer pour tous ces traîne-savates […] Tu ferais mieux d’armer la 12,7 pour les envoyer par le fond. ” Oui, vous avez bien lu, il préconise l’utilisation d’une arme de guerre pour commettre un génocide

Financement du terrorisme

Veillard, déjà impliqué dans le financement de groupes terroristes pour Lafarge, se retrouve à nouveau sous les projecteurs. Selon le réquisitoire du parquet de Paris, il était parfaitement au courant des paiements faits à des organisations terroristes. Son avocat prétend qu’il est un ” lanceur d’alerte “. La blague.

Ce scandale dévoile une fois de plus la véritable nature du RN et de ses sympathisants. Derrière les discours populistes se cachent des idéologies nauséabondes, prêtes à ressurgir à la moindre opportunité. La dédiabolisation ? Une farce grotesque.

Nous suivre