Projet de loi d’orientation agricole : il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre

Ils ont bloqué les routes pendant 2 semaines, sont montés à la préfecture, à Paris et à Bruxelles, ils ont bien gueulé, les médias en ont fait leur une, ils demandaient des prix qui leur permettent de vivre de leur boulot, ils ont eu quoi ? Un gros câlin aux grands groupes industriels qui se frottent les mains de la faillite des paysans.

Intérêt majeur, mon cul ! Comprenez quand on devra installer une usine de méthanisation, le juge administratif sera obligé de faire passer l’intérêt majeur en priorité…

De toutes façons on va “accélérer les procédures” histoire que les écolos ils n’aient pas le temps de se retourner et même si on enfreint la réglementation, on va “adapter le régime de répression”. Allez y faites vous plaisir !

Plan national orientation et découverte ? Préparez vous les profs à devoir ajouter au programme des sorties à la campagne ! Je t’en foutrais des “métiers du vivant” quand les doses de biocides déversées dans le sol augmentent chaque année en France, les métiers du cancer, du suicide, de Parkinson plutôt.

Et 50000 conseillers “enjeux climatiques” formés en 3 ans pour expliquer aux gueux qu’il va falloir se mettre au smart-farming avec de l’électronique, des drones, des solutions génétiques merveilleuses.

En revanche, ya un truc vraiment chelou c’est cette histoire de groupement foncier agricole d’investissement pour “attirer des nouveaux capitaux”, ça sent l’arrivée massive de fonds non agricoles dans le secteur.

Pour finir, le ministre doit quand même bien avoir quelque chose à cacher : son seul projet vraiment écolo c’est les haies ! A mon avis il se promène tout nu dans le jardin de sa maison de campagne !

Nous suivre